La Rocaille

Qu’est-ce que la Rocaille 

 

La naissance de la Rocaille est difficile à situer. A la Renaissance apparaissent les premières grottes artificielles. Chaques fin de siècle amène son besoin de retour vers la nature, qui s’exprime dans les arts décoratifs. La Rocaille naît sous un besoin d’imitation, d’illusion de la nature. Elle voit le jour grâce à l’invention d’un nouveau matériau : le ciment.
De nos jours, le besoin de nature se fait de nouveau ressentir.
Texte : Hervé Bro
udissout ( formateur Greta Creuse).

 

L’Art du rusticage.

 

Cet art atteint son apogée entre 1860 et 1910. En réalité ce style décoratif en pierre et en ciment est antérieur au Xve siècle. Il fut très utilisé pendant la Renaissance, dans le style Baroque.
Cette technique fut notamment utilisée dans la réalisation de grottes et de rochers artificiels. Dans des compositions décoratives à base de concrétions ou de coquillages. De manière générale dans l’imitation de la flore et des roches.

Par la suite l’art de la Rocaille évolue. On l’a beaucoup utilisé pour imiter le bois.
Jusqu’à présent, la décoration extérieure était principalement confectionnée avec du bois. Mais on préfère la durabilité du ciment à celle du bois. Les artistes vont donc utiliser la technique de la rocaille pour créer une illusion. En sculptant le ciment, ils vont créer une imitation parfois parfaite du bois.
(cf- photos)

 

P1010087Ce n'est pas du bois
 

 

 

 

P1010083Cette porte a l'air d'être en bois... et pourtant... elle est en ciment.

 

 

 

P1010085Imitation du métal par le biais du ciment.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×